Après avoir inspecté la bête à 360°, allumons enfin ce Wave III.

  • Téléphonie

  • Si comme tout bon smartphone, le Wave III nous apporte toute sorte de fonctionnalités « smart », il n’en reste pas moins un téléphone avant tout. Nous allons donc commencer ce test sur les fonctions basiques de téléphonies et communications, car après tout, ces fonctions premières doivent être irréprochables à ce niveau. A travers ses fonctions, nous commencerons à aborder certaines fonctionnalités de bada 2.0.

    Lors de la mise sous tension du téléphone, vous avez ce que l’on pourrait appeler deux pages d’accueils. La première comporte des widgets pleine largeur comme l’heure, la météo et autres que nous verrons plus tard. C’est la page que vous trouvez en déverrouillant le Wave III. Si vous appuyez une fois sur le bouton centrale, vous arriver à la seconde page principale plus standard où vous pouvez ajouter des widgets personnalisés. En appuyant à nouveau, vous revenez à la première page.

    Dans l’interface principale, on conserve le panneau amovible supérieur avec les fonctions d’activation du Wifi, Bluetooth et vibreur. Comme la taille des icones et plus petite sur Bada 2, on gagne l’activation (ou désactivation) de la rotation auto de l’image… J’y ai pas trouvé d’utilité pour l’instant.
    Ce tableau vous indiquera également toutes les notifications de messages et autre activité du téléphone.

    Tips: A savoir que vous pouvez gérer dans les paramètres la désactivation des notifications et cela par application.

    Lors du tout premier démarrage, des popups d’aide vont apparaître pour vous expliquer simplement comment gérer les widgets et personnaliser vos pages. Vous irez vite cocher “Ne plus afficher”.

    Les widgets donc fonctionnent désormais de deux façons ou plutôt sont gérés via deux types de pages.

    La première, assez standard, permet d’afficher des icônes, des raccourcis ou des icônes interactives. Ces widgets sont gérés comme sur Bada 1,2. Pour activer l’édition des pages d’accueil, vous faites un appuie long et vous avez le choix des widgets téléchargés sur la barre du bas. Vus faites ensuite glissé ce qui vous intéresse sur la page désirée.
    Pour gérer les différentes pages de widget, il faut toucher avec les deux doigts et les rapprocher. Vous pouvez ainsi ajuter jusqu’à 10 pages de widgets.

    La deuxième série de widgets est une liste pré-installé et a priori non éditable dans la mesure où on ne peut pas ajouter de widgets.
    Sur cette première page d’accueil, vous avez la possibilité d’afficher ou de cacher cinqs modules: heure/météo, barre de recherche google, yahoo finance, le calendrier et les news AFP.
    En restant appuyé sur cette page, vous avez accés au nouveau bouton ON/OFF de Bada 2 utilisé dans les options du système.
    Ces widgets sont assez bien foutus avec pour la meteo ou la finance le choix de la mise à jour auto et du défilement des différentes informations. Gros défaut cependant, le module AFP n’est dispo qu’en anglais.

    En bas de tous ces widgets et en guise de base communes à toutes les pages d’accueil (hormis la première), vous disposez de 4 icônes : Clavier, Contacts, Messages et Menu.

    Le Clavier reste standard par rapport au Wave II avec les touches habituelles. Le look se présente désromais avec un costume gris moins flashy. Pas de révolution, vous pouvez appeler vos amis… si vous connaissez leur numéro!

    Si comme beaucoup vous ne connaissez pas les numéros de téléphone, partez vite vers les Contacts qui a quand à elle plutôt évoluée. Vous pouvez, via ce module, ajouter et supprimer des contacts, les partager, afficher également les groupes ou les favoris. Rien de bien particuliers. Par contre pour les réglages plus « poussés » comme importer/exporter, changer l’ordre nom/prénom ou afficher SIM/Téléphone, il va falloir aller dans les Paramètres via le menu principal.
    J’avoue que cela m’a perturbé quelques peu au début mais me parait logique aujourd’hui. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce sont des réglages que l’ont modifie très rarement. Donc pourquoi alourdir l’interface que vous allez utiliser tous les jours ?!

    Un point que je regrette énormément concerne une fonctionnalité qui a été modifié dans bada 2, c’est l’interaction via un glissé du doigt (que je vais appeler “SLIDE” sur la suite du test). Je m’explique. Dans Bada, à partir d’un contact, poser puis glisser votre doigt vers la gauche ou la droite permet une inter-action (amener un fonction ). Sur Bada 1.2, un slide vers la gauche permettait d’envoyer un SMS, vers la droite, un appel. Je trouvais cela très pratique et très fluide… Ici l’inter-action a été conservé mais, sans doute dans un désir d’améliorer la fonction, on accède aux même fonctionnalités que le slide soit vers la droite ou la gauche. Mais en plus, on accède à un panneau de 4 fonctions… Du coup, pour appeler ou envoyer un SMS, il y a une action en plus… Dommage. On y gagne cependant « Supprimer » et « Appel Visio »

    L’icône « Short Messages » nous amène sur l’interface SMS. Vous pouvez éalement y accéder comme vu plus tôt via une interaction slide avec l’icone de la lettre.
    Une fois dans ce module affiche l’historique avec la possibilité de faire une recherche (de contact ou de mot dans les messages). Pratique quand on se retrouve avec 500 SMS archivés dans le téléphone…

    Là, soit vous décider directement d’écrire un SMS, soit vous cliqué sur un contact et vous aurez sous forme de bulle les différents echanges SMS que vous aurez eu avec ce contact.

    Quand vous passez à la création, vous avez alors le choix des armes pour écrires vos mémoires à travers différents types de claviers.

    On peut choisir entre le clavier Azerty, 3×4, Ecriture manuscrite ou saisie pleine écran. Attardons nous sur le premier qui me parait indispensable. Le clavier standard disponible sur le Samsung Wave reste assez classique pour la marque. Dans la réorganisation, l’utilisateur y gagne cependant une page de Smileys là ou la troisième page sous Bada 1.2 était à moitié vide.
    Quand a son fonctionnement, vous avez 3 choix. Soit le fonctionnement standard ou bada reconnais ce que vous tapez, y compris les erreur. Ensuite, la saisie intuitive. Bada essaie d’interpréter ce que vous taper en prenant en compte le fait que parfois, vous allez appuyer sur le bouton d’à côté. Du coup, il vous propose en temps réelle plusieurs solutions. Enfin, plus déroutant mais certains doivent être fans, c’est la saisie en continue. Cela permet de taper des mots sans décoller le doigt de l’écran. Il suffit simplement de glisser d’une lettre à l’autre. Sans doute moins propice à la maladie des SMS ! :p

    Vous pouvez également à partir du clavier lancer la reconnaissance vocale.

    Vous pourrez bien sûr ajouter à votre message différents objets comme des photos, des taches… ou des messages différés… Oui, il est possible de préparer un message différé pour envoie automatique à l’heure voulue! Et on y accède en appuyant sur le bouton dont le dessin est un trombone, donc pour moi c’est « Pièces Jointes »…mais bon.

    Dans les paramètres, vous pouvez aller sur Général puis Langue et Clavier. On peut être optimiste et voir bientôt arriver d’autres choix de clavier via le Samsungapps !?
    ….

    Sinon pour ce qui est de l’utilisation de tous les jours, le “slide” est partout. A la réception d’un appel ou d’un message d’abord.
    Sur l’écran de veille, si vous avez reçu un message, une fonction apparait sur l’écran de veille. Pour accéder directement à ce message, il vous suffit d’appuyer et glisser dans le sens de la flèche (vers la gauche) pour débloquer et aller directement au message.
    De même pour les appels manqués, un slide vers la droite sur la fonction et vous avez accès au journal des appels.
    Lors de la réception d’un appel, c’est la même méthode. Un slide à droite refuse l’appel, à gauche on décroche.
    Egalement, Bada 2 apporte une fonction supplémentaire que je trouve pratique dans certains cas c’est la possibilité de refuser un appel en envoyant un SMS pour expliquer pourquoi vous ne pouvez pas décrocher.

    Pour ce qui est des appels sortant, l’interface reste similaire à Bada 1,2 avec quelques fonctions ci-dessous dont la possibilité d’appeler un autre correspondant en laissant le premier en attente. A priori, quand les deux contacts sont en ligne, vous pourrez faire une conférence téléphonique à trois.

    Enfin le raccourci vers ce que Samsung appelle le Menu qui nous dirige vers le mur d’icones pour lancer des différentes fonctionnalités du S8600.

    N’hésitons pas, nous allons passer en revue l’ensemble des icônes et donc fonctions présentes par défauts sur le Wave III

    Avant tout, vous pouvez bien sûr réorganiser vos icones en réalisant un appuie long. a la différence du Wave II, on ne pourra pas choisir l’option de réorganisation automatique des icones en fonction de la fréquence d’utilisation.
    Par contre si un jour vous vous retrouvez avec trop de raccourcis, vous avez deux fonctions intéressantes:
    – La première en rapprochant deux doigts sur l’écran fait un zoom arrière pour voir toute les pages et aller directement sur celle qui vous intéresse.
    – L’autre c’est la possibilité de créer des dossiers de raccourcis. Pour cela lors de l’édition, vous glissez un raccourcis vers un autre et un dossier est automatiquement ajouté.

    Page 1 – Présentation
    Page 2 – Les essentiels
    Page 3 – Applications Partie 1
    Page 4 – Applications Partie 2
    Page 5 – Conclusions