Samsung a beau être l’une des plus grosses boites high-tech de la planète avec un succès qui n’est plus à démontrer, cela ne les empêche pas de remettre en cause les dirigeants et surtout d’en changer.

C’est ce qui est arrivé chez Samsung il y a quelques jours puisque le nouveau CEO de Samsung, monsieur Kwon Oh-hyun, a pris ses fonctions au début du mois de juin.

Un peu comme notre nouveau président, toute nouvelle prise de fonction de ce niveau demande un premier discours de politique générale qui présente l’ambition du nouveau dirigeant.

Pendant ce jolie discours, il a annoncé qu’« une attention particulière doit être portée sur l’expérience utilisateurs de [leurs] clients, sur la robustesse de [leurs] logiciels, de [leurs] designs et de [leurs] solutions. »

On peut y interpréter pas mal de chose et j’aime l’interpréter en notre faveur, nous, utilisateurs de Bada. On l’a déjà dit, l’une des faiblesses est justement le manque d’implication de Samsung, à notre sens, pour soutenir cet OS.

Avec un état d’esprit comme le décrit le nouveau CEO, on peut penser qu’ils vont enfin comprendre que sans logiciel irréprochable, Samsung ne pourra pas percer dans certains domaines ou en tout les cas concurrencer les plus gros acteurs des OS mobile. Espérons que ce discours se traduise en un meilleur respect des utilisateurs et que les prochaines versions de Bada (si il y en a) ou en tout cas le futur Bada 3 (TIZEN) soit vraiment à la hauteur de nos espérances.

Wait and see …