Depuis que Samsung et Intel se sont rapprochés pour lancer leur OS mobile open-source, 8 mois se sont déjà écoulé! Les dernières grandes nouvelles de cette années 2012 sur cet OS concernaient d’une part le rassemblement entre TIZEN et Bada, ensuite la galerie puis enfin les performances du navigateur sous html5.

Un grand pas aujourd’hui permet encore à TIZEN d’avancer via la sortie de Larkspur, la version 1.0 de l’OS open-source ainsi que son kit de développement.
Ne vous lancez pas dessus, ce n’est bien sûr pas une version que l’on peut installer sur votre téléphone directement. C’est le code source (puisque l’OS est open-source) qui permettra aux développeurs de commencer à monter des projets d’applications destinés à cet OS. Parmi les possibilités, les équipes motivées à se lancer pourront développer des applications en HTML5 par exemple qui seront, de surcroît, compatible avec d’autres OS, eux aussi compatible html5.

Les améliorations depuis la beta comporte par exemple l’intégration d’un simulateur avancé afin de débugger les applications et l’optimisation de l’émulateur. Une API qui permet la gestion d’un appareil photo a été également mis en place. La majorité des fonctionnalités de bases sont en fait désormais active et pour les curieux, vous pouvez toutes les consulter sur le blog de TIZEN.

Grace à l’émulateur intégré au kit de développement, il est possible de lancer l’OS via un PC et nous verrons donc rapidement des vidéos débarquer sur le net.

Je trouve intéressant de noter que The Linux Foundation, responsable du développement, nomme cette première version Larkspur (pied d’alouette en français. C’est une fleur violette). A la façon de Google et Apple, un nom commun vient soutenir la version de l’OS pour le rendre plus identitaire et espérer que l’effet sera le même.
Hormis bien sûr le fait que ce ne pourrait être qu’un détail, j’espère que cela n’est qu’un détail dans la volonté de Samsung et Intel de pousser, clairement et sans mesure, ce nouvelle OS qui aura sa place dans la jungle des OS mobile et tablette.

Mais comme toujours, l’OS ne fera pas tout, il faudra absolument des applications pour faire le succès de TIZEN