Samsung est fier d’annoncer ses ventes au Royaume-Uni : 300 000 smartphones Bada en deux ans. Comparativement aux autres plateformes, ce chiffre reste très inférieur.

Samsung vient d’indiquer au site TechRadar qu’il était satisfait de ses ventes de terminaux sous Bada. Il a toutefois insisté en comparant son système à un diesel, là où Android est le pétrole. Depuis sont introduction en 2010, les smartphones Bada se sont écoulés à 300 000 exemplaires au Royaume-Uni (pour rappel : les Wave se sont vendus à 10 millions d’unités au niveau mondial).

« Nous avons généré 5,3 millions de téléchargements, à partir de 300 000 appareils, soit 17 téléchargements par terminal. »

« Pour moi, Bada est un peu comme le moteur d’une voiture. […] Alors que vous pouvez avoir un moteur à essence qui donne de bonnes performances, un moteur diesel vous donne une meilleure efficacité. »

Keith O’Brien, à la tête du contenu chez Samsung UK.

Les chiffres se contredisent, car selon lui il y aura 40 000 applications, alors que d’autres sources parlent de 12 000.